À propos

Humoriste

Infos – Jean Dufour

  • Né le 1957-08-29
  • Première langue: français
  • Notions de langues: français, wallon liégeois 😉
  • Adresse: 4280 HANNUT Belgique
  • GSM: 0497/48.30.19

Diplômes et formations

Travailleur social de formation
A suivi les cours de diction et déclamation à l’Académie de Hannut
A suivi les stages de « Seul en Scène » de Bruno Belvaux et Jean Lambert, d’ « Ecrire pour le Théâtre » d’Eric Durnez, d' »Alphabet théâtral » de Natalie Yalon, de « Monologue seul et multiple » de Daniel Donies, de « Connaître, développer, oser sa voix » de Catherine Delasalle à l’AKDT de Neufchâteau; « Trouver son personnage scénique » d’Angel Ramos-Sanchez et Yvan Couclet, « Parole contée et prise de parole » d’Yvan Couclet, « Ecrire pour le cabaret » de Maurice Taszman et Magali Fouchault, « Coaching appliqué à la prise de parole » d’Angel Ramos-Sanchez, « Moi, je » atelier d’écriture de Michel Vandam, et un atelier d’écriture (Nouvelles) de Michel Lambert. Et le stage de « Comédie » de Bernard Lefrancq à l’ABCD et un atelier d’écriture de Bruno Coppens.

Expériences professionnelles

Parcours de comédien en théâtre amateur, avec la troupe « Les Planches à Nu »:
– Rôle d’Emile dans « Durant avec un T » de Julien Vartet, mis en scène par Stéphane Vincent,
– Rôles de Roman, Romain Gary, Dartagnan et … le Petit Chaperon Rouge dans « Histoire à Lire debout » de J.P. Alègre mis en scène par Serge Morciaux,
– Rôle du comte Orazio dans « la Veuve convoitée » de Goldoni mis en scène par Serge Morciaux,
– Rôle du Dragon dans le « Dragon » de Schwartz mis en scène par Marie Neyrinck,
– Rôle d’Oloron dans « Festino » de et mis en scène par Marie Neyrinck,
– Rôle de Léon dans l’ »Atelier » de JL Grimberg mis en scène par Serge Morciaux
– Rôle de Léopold dans « Mélasse » de FM Van der Rest, mis en scène par Jean Vangeebergen
– Divers rôles dans « Que d’Espoir » d’Hanok Levin, mis en scène par Valérie Lenaerts
– Rôle de Lucien Safrané dans « Vipères sur le grill » de Jean-Louis Châles, mis en scène par Benoit Postic.
– Rôle du Général dans « La dame de chez Maxime » mise en scène de Sophie Schneider
– Divers rôles dans « Absurdies » mis en scène par Sophie Schneider.
– Divers rôles dans « Le Royaume » création collective mise en scène par Luc Jaminet.

En 2007, écriture et création d’un seul en scène « Petite leçon de Zérographie », conseillé à la mise en scène par Jean Vangeebergen. Une vingtaine de représentations et trois prix: Prix du Jury du Festival Decouv’rire de Remicourt en 2007, Prix du Jury du Tremplin du Festival de Bierges en 2009 et Gagnant du concours « Scène pour tous » de Vivacité dans le cadre du Festival de Rochefort.
En 2010-2011, participation à la création de « Pourquoi j’ai tué Pierre »: transposition sur les planches de la BD d’Alfred et Olivier K. Mise en scène Jean Vangeebergen (Compagnie Séraphin).
En 2011, création de « Brassens sans soutien-Georges » : seul-en-scène de présentation des textes du célèbre moustachu, sans chanson ni musique, pour le plaisir des mots. Mise en scène Benoit Postic. Distribution: Compagnie Transhumance.
En 2015, participation à la création collective « Et vous trouviez ça drôle » des Brocanteurs: pot-pourri de textes et sketchs anciens, ou méconnus.
En 2015, comédien dans « Léon 20H30 », spectacle autobiographique de Jean-Louis Gillessen, mis en scène par Benoit Postic: le parcours de vie d’un cérébro-lésé.
En 2019, création de « La véritable histoire des 4 petits cochons », conseillé à la mise en scène par Sarah Cerri
En 2020, comédien dans « Backstage » création du Collectif Love me Tender.
Lecture de commentaires de documentaires et enregistrement d’audio-livres pour la Ligue Braille et La Lumière.

Services ou prestations proposés par Jean Dufour

Spectacle humoristique seul en scène: PETITE LECON DE ZEROGRAPHIE.
Montage de sketchs de 5 à 10 minutes, divers personnages et situations, humour décalé basé essentiellement sur le texte.
Diverses formules possibles: spectacle complet avec entracte (2 X 50′) ou sans entracte (70′), ou présentation d’extraits selon la durée souhaitée.
Uniquement pour salle de spectacle.

Seul en scène: BRASSENS SANS SOUTIEN-GEORGES.
Des textes de Brassens, sans musique ni chanson.
Formule salle (une ou deux parties de 40 minutes ou extraits de durées variables) ou appartement.

Seul en scène: LA VERITABLE HISTOIRE DES 4 PETITS COCHONS
Conte décalé entrecoupé de divagations diverses. Durée 55 minutes. Convient surtout aux petites salles;